Douleurs ligamentaires et syndrome de Lacomme pendant la grossesse, ce produit va vous faire un bien fou !

La grossesse est un moment magique mais qui a aussi son lot de désagréments. Parmi ceux-ci on retrouve les douleurs ligamentaires ou encore le syndrome de Lacomme.

Les douleurs ligamentaires, mêmes si elles sont anodines, peuvent devenir particulièrement handicapantes. Tiraillement dans le bas du dos, douleurs pelviennes, sensation de pesanteur dans le bas du ventre, les douleurs peuvent être particulièrement insupportables et survenir n’importe quand. Dans le cas du syndrome de Lacomme, appelé aussi fausse sciatique, les douleurs sont intenses et se propagent d’un seul côté du ventre jusqu’à l’aine. Le plus gros problème reste l’absence de solution pour soulager la femme enceinte.

Une solution pour un soulagement immédiat

On se lève un matin tout va bien et d’un coup c’est le drame, après quelques pas dehors la douleur apparaît, s’installe et devient insupportable. ça tire, bébé pèse sur le bas du ventre comme s’il était prêt à sortir et le malaise n’est pas loin. Et aucune position ne vient vous soulager. Vous avez beau vous allonger sur un côté, puis l’autre, vous assoir, vous lever, la douleur est intense. Et en dehors des Doliprane ou du Spasfon (dont il ne faut pas abuser, il s’agit de médicaments chimiques), il n’existe rien pour soulager ces douleurs.

Rien ? Et bien peut-être bien que si !

Travailler au sein de Climsom, fait de moi une des premières testeuses et utilisatrices des produits de notre marque. C’est pourquoi mon frigo est rempli d’oreillers rafraichissants en tout genre ! Si jusqu’à maintenant c’est surtout le surmatelas climatisé qui m’a sauvé la vie durant cette période de canicule, j’ai toujours un coussin rafraichissant Coolpad ou Coolpad Crystal à portée de main pour soulager mes jambes lourdes dès que je rentre du travail. Et c’est ce qui m’a sauvé peut-être pas la vie mais au moins ma dernière nuit !

Car je découvre depuis hier les douleurs ligamentaires et la sciatique de la femme enceinte. Après une journée de douleurs je trouvais enfin le répis au cours de ma nuit. Mais ça c’était sans compter un réveil en sursaut et en douleur à 3h du matin ! Après de longues minutes à essayer de trouver une position en gémissant de douleur à chaque mouvement, et pensant que ma nuit (et ma journée) était fichue, je me suis souvenue d’une phrase que l’on connait bien chez Climsom : inflammation = fraicheur.

oreillers rafraichissants

J’ai donc foncé sur mon frigo et en ai sorti mon oreiller rafraichissant le Coolpad Crystal. Allongée sur le dos j’ai coincé le Coolpad crystal à droite sous le bas du dos (épicentre de la douleur dans mon cas) et un petit oreiller de voyage sous le côté gauche.

Un bonheur inimaginable (et je pèse mes mots !). En quelques minutes ma douleur était partie. J’avais toujours une petite gêne dans le dos mais quel soulagement ! Et j’ai enfin pu retrouver les bras de Morphée au bout de quelques minutes. Et au réveil pas de mauvaises surprises ni de douleurs.

J’ai donc trouvé mon arme fatale anti douleurs ligamentaires. Un conseil gardez toujours un oreiller rafraichissant à porté de main!

Quelques conseils pour prévenir les douleurs

Le Magnésium

Les médecins et les sage-femmes recommandent un apport supplémentaire en magnésium ce qui pourrait aider à prévenir les douleurs. Il a aussi l’intérêt de limiter les crampes aux jambes qui sont aussi très désagréables. Si vous cherchez un complément alimentaire 100% bio et naturel en alternative au Magné B6 couramment prescrit, l’Equilibre Magnésium est parfait.

Un peu de sport

Swimming-in-pregnancy

Mais pas n’importe quoi ni n’importe comment. La piscine et le Yoga sont idéaux pour renforcer la musculature. Ces sports doux peuvent être pratiqués jusqu’à la fin de la grossesse. Attention quand même pour le Yoga si vous n’avez pas l’habitude préférez des séances de Yoga prénatal accompagnées d’un professeur pour éviter de prendre de mauvaises positions.

Adoptez la bonne posture

Évitez les fauteuils et canapés mous dans lesquels vous vous enfoncez. Essayez de vous assoir aussi droite que possible. Le kinésithérapeute François Stevignon explique très bien sur son site comment éviter les postures à risqueshttp://www.methode-stevignon.com/

Reposez-vous, évitez tous mouvements brusques (sortez du lit en douceur en commençant par vous roulez sur le côté), et bannissez les hauts talons.

Bonne grossesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *