Soulager l’érythermalgie avec la climatisation du lit

Soulager l'érythermalgie

L’érythermalgie est une maladie occasionnant des douleurs extrêmes, sensations de brûlures au niveau des extrémités, les pieds généralement mais qui peut aussi atteindre le visage (joues, oreilles, nez) et les mains.

Pour en savoir plus sur l’érythermalgie, rendez-vous en bas de page.

Les traitements proposés

Les traitements utilisés aujourd’hui, peuvent uniquement soulager mais ne traitent pas réellement le problème.

  • Utilisation d’aspirine (pour l’érythermalgie secondaire) et d’anti-douleurs puissants dans les cas sévères (érythermalgie primaire)
  • Prise de bêtabloquants (l’érythermalgie primaire)

Il est conseillé aussi de surélever les parties concernées par les échauffements.

Il n’existe donc aujourd’hui aucun traitement efficace pour guérir cette maladie rare.

C’est pourquoi les personnes atteintes tentent de soulager la souffrance en utilisant surtout la fraicheur et des calmants.

Le soulagement par le froid

Les personnes souffrant de cette pathologie éprouvent le besoin irrépressible de refroidir les zones concernées de diverses façons : bassines d’eau glacée, plaques de congélation, applications de compresses froides sur les zones sensibles, crèmes pour les engelures… La journée, ils font aussi appel à ces plaques de glace car c’est la seule approche qui les apaise réellement (certains utilisent des canettes, faciles à transporter dans une glacière ou un sac isotherme).

Woman legs on the bed with white bed clothes

Malheureusement, ces différentes solutions entrainent bien souvent par la suite des altérations graves de la peau, des ulcères, un réchauffement d’engelures (oedèmes), puis apparaissent des nécroses.

Ces douleurs insupportables (sensations de « brûler vif ») et violentes se déclenchent aussi très souvent toutes les nuits en phase d’endormissement car il y a création d’une légère vasodilatation. Beaucoup d’entre eux sont obligés de dormir sur des glaçons. A défaut, il leur est impossible de trouver le sommeil.

Selon divers témoignages, nous pouvons constater qu’une des meilleures manières de soulager les douleurs est le froid.

Le lit climatisé : un réel soulagement par le froid

L’idéal pour les personnes atteintes d’erythermalgie, serait de pouvoir bénéficier d’une fraicheur continue et apaisante contre les jambes et les pieds (voire le visage et les mains pour certains) tout au long de la nuit et / ou de la journée.

Aujourd’hui, plusieurs technologies peuvent répondre à ce besoin:

Le Surmatelas Climatisé Climsom Intense

Le Surmatelas Climatisé Climsom Intense peut apporter un réel soulagement pour les personnes souffrant d’erythermalgie. C’est un traitement naturel de la douleur qui apaise les sensations d’échauffement et apporte un soulagement par la fraicheur.

En effet, le Surmatelas thermorégulé peut atteindre des températures très fraiches (15°C) et constantes. Il est important de noter que cette fraicheur est véhiculée par de l’eau et que le poids de l’utilisateur repose sur le surmatelas. La fraicheur ressentie est donc particulièrement intense. Cette intensité est amplifiée par le matériau utilisé (silicone médical). Imaginez-vous plongeant dans un bain d’eau de mer à 15°C…Surmatelas climatisé Climsom Intense

Pour l’utiliser, il suffit de positionner le surmatelas sous la zone inférieure du corps et de choisir la température qui soulagera le mieux et qui apaisera les crises. Ce qui permet de s’endormir plus paisiblement et d’améliorer la qualité du sommeil.

Compatible avec toutes les literies, il remplacera volontiers les plaques de glace dans le lit, permettant une climatisation plus progressive, régulière et confortable.

A l’origine, cet appareil a été conçu pour répondre à la demande de patients rencontrant des problèmes d’insuffisance veineuse et d’impatiences. Dans ces deux cas, le dispositif répond à un besoin de vasoconstriction.

Ce dispositif a donc été créé pour améliorer la qualité de l’endormissement et du sommeil pour des personnes souffrant de pathologies les empêchant de s’endormir sereinement et paisiblement.

Il existe aussi en version coton pour un usage souvent saisonnier ou occasionnel pendant la période estivale ou pour un mal de dos (en version chaud) ou pour un besoin de chaleur l’hiver.

SON FONCTIONNEMENT :

Son fonctionnement est simple. Il suffit de brancher l’appareil puis de l’allumer. On peut alors choisir sa température de confort allant de 15 à 48°C.

Selon la température choisie, le thermocontrôleur va chauffer ou refroidir l’eau et la faire circuler dans le réseau de tubulures présent dans le surmatelas.

Il peut aussi être programmé jusqu’à 12 heures avant l’heure du coucher et ainsi permettre de se glisser dans le lit avec une température très fraiche soulageant immédiatement ces sensations d’échauffement insupportables.

Contenu du pack :

  • Un thermocontrôleur (avec télécommande)
  • Un surmatelas en silicone 70 x 100 cm, recouvert d’une housse avec un côté en coton (chaleur) et un côté en silicone médical (fraicheur) + possibilité de retirer la housse pour encore plus de fraicheur.
  • Un flexible de 1m50 permettant d’éloigner le thermocontrôleur du surmatelas.

Le seul inconvénient de ce surmatelas c’est qu’effectivement, on ne peut pas l’utiliser en déplacement.

C’est pourquoi en complément et pour le voyage, il existe d’autres dispositifs pouvant soulager par le froid.

Les sur-oreillers rafraichissants

Ces sur-oreillers rafraichissants qui peuvent tout à fait se placer au niveau des jambes et des pieds et qui peuvent être très pratiques pour les déplacements ou en complément du surmatelas Climsom Intense. Pour le visage, il suffit de le placer sur son oreiller. Ils se glissent très facilement dans un sac (pliables) et ne pèsent pas lourds (950 g). A tout moment de la journée, lors d’une crise, il suffit de sortir le sur-oreiller et de l’appliquer sur la partie du corps en surchauffe. Ces sur-oreillers sont déjà frais sans qu’il y ait besoin d’une manipulation spéciale. Idéalement, ils auraient été préalablement placés dans un réfrigérateur, voire un congélateur.

Voici deux propositions de sur-oreillers rafraichissants :

  • Le Coolpad : la technologie de ce sur-oreiller repose sur la présence d’un gel sophistiqué qui procure une sensation de fraicheur pendant environ 3-4 heures (il est possible de le placer au réfrigérateur ou au congélateur pour une sensation de fraicheur encore plus importante). Il se plie en 3 afin de pouvoir le transporter et le ranger facilement.Le coolpad - sur-oreiller rafraichissant
  • Le Coolpad Crystal : la technologie de rafraichissement de ce sur-oreiller provient de la présence de mini-cristaux entièrement naturels qui vont absorber l’excès de chaleur pour garder la fraicheur ! Il gardera cette fraicheur pendant une durée moyenne de 4 heures (possibilité de le mettre au réfrigérateur , voire au congélateur, pour une sensation encore lus rafraichissante). Il se plie en 6 pour un transport et un rangement faciles.erythermalgie

TEMOIGNAGE

« Bonjour, 

Je voulais vous faire part que nous sommes ravis du sur matelas intense Climsom utilisé pour notre fille de 7 ans atteinte de la maladie de l’erythermalgie (sensations de brûlures dans les pieds et les jambes). Nous l’allumons 1 à 2 h avant son coucher, elle peut alors se glisser dans le lit à 8 degrés*. Il apaise les douleurs qu’elle ressent. Elle n’a plus besoin de dormir sur des plaques de congélation. Je l’ai conseillé à d’autres parents d’enfants atteints de la même maladie qu’elle.  Il est simple d’utilisation car même notre fille sait l’utiliser. Encore merci pour notre fille, grâce à ce matelas ces couchers sont un peu moins douloureux. Dommage qu’il ne soit pas pris en charge par la sécurité sociale.Mme A., CHATEAULIN»

Si aujourd’hui il n’y a pas de traitement pour guérir cette maladie rare, des solutions existent pour retrouver une vie presque normale. Nous savons qu’une des meilleures réponses pour apaiser la souffrance est le froid, en évitant le plus possible le contact avec l’eau pour éloigner les risques d’affections de la peau.

Le Surmatelas Climsatisé Climsom Intense et les sur-oreillers rafraichissants sont des innovations qui participent à apaiser la vie de ces nombreuses personnes atteintes d’érythermalgie.

*Le thermocontrôleur peut effectivement descendre à 8°C. Cependant, la température d’usage normal avec un surmatelas Intense sera le plus souvent de 15°C.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Pour en savoir plus : Qu’est-ce que l’érythermalgie ?

L’érythermalgie est une affection qui se déclenche souvent après la quarantaine. Mais il existe des cas touchant des très jeunes enfants.

Elles est due à une vasodilatation artériolaire importante, trouble vasomoteur touchant les extrémités (forme d’acrocyanose), appelée aussi acrosyndrome paroxystique rare.

On distingue deux types d’érythermalgie :

    • L’érythermalgie primaire : apparition de la maladie inconnue, peut-être héréditaire.
  • L’érythermalgie secondaire : liée à divers troubles sous-jacents.

L’érythermalgie primaire est souvent plus douloureuse et plus difficile à supporter que la secondaire.

On distingue aussi l’érythromalgie qui est diagnostiquée si un syndrome myéloprolifératif comme la poliglobulie ou la leucémie myéloïde chronique (ensemble des symptômes causés par la prolifération excessive et anormale de cellules sanguines vers la moelle osseuse) a été confirmé.

D’un point de vue social, ces personnes peuvent se sentir rapidement isolées. C’est tout le quotidien qui est bouleversé. Tout leur environnement doit être adapté pour les recevoir car une crise est vite arrivée et difficilement supportable. Ce handicap les isole rapidement et provoque dans certains cas, la dépression.

Pour comprendre la douleur : les symptômes

Selon certains témoignages, la douleur s’apparente à une sensation de brûlure comme si l’on marchait sur du sable brûlant. Les vaisseaux sanguins s’ouvrent de manière intensive. C’est ce qui se passe pendant une crise d’érythermalgie mais dans ce cas, une température de 23°C suffit à déclencher cette douleur, et les vaisseaux n’arrivent plus à se refermer.

Certains décrivent la douleur comme elle de petites aiguilles brûlantes piquant un peu partout sur les talons avec les orteils brûlants. D’autres ne peuvent plus prendre de douches chaudes, par peur de déclencher une nouvelles crise…

Ces crises de sensation intense de brûlure avec présence d’érythème prononcé au niveau des extrémités, sont souvent accompagnées de gonflements et sont déclenchées par l’augmentation de la chaleur corporelle locale.

Ces crise peuvent être favorisées :

  • Pendant un effort physique
  • Lors d’un repos sous une couverture
  • Par le port de chaussures
  • Par la fièvre
  • Par l’augmentation de la chaleur ambiante
  • Par une douche chaude
  • Par la marche
  • Par une station debout prolongée
  • Par une alimentation trop épicée

D’une manière générale, le corps réagit violemment à la chaleur. Cette réaction se traduit par une ouverture intensive des vaisseaux sanguins qui ne se referment plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *