Sommeil

Comment faire des économies d’énergie dans ma chambre ?

En général, la chambre est l’endroit où on passe le plus de temps chaque jour. Par conséquent, il s’agit également d’une pièce où la consommation d’énergie est particulièrement élevée. Que ce soit pour le chauffage, la climatisation ou l’usage des appareils électriques, nous allons donc vous expliquer dans cet article comment faire des économies dans votre chambre.

Ne pas trop chauffer sa chambre en hiver

Abuser du chauffage en hiver n’a vraiment rien de bon, et pas seulement d’un point de vue énergétique. La température ambiante d’une chambre à coucher a dans un premier temps un impact considérable sur la qualité du sommeil.
Une température trop élevée peut entraîner des difficultés à s’endormir et un sommeil moins profond. Ce qui donne lieu à de la fatigue, des maux de tête et même parfois des malaises.
La température idéale d’une chambre se situe donc entre 16° et 18° selon l’institut national du Sommeil. Régler votre thermostat à une température plus élevée, c’est à la fois altérer la qualité de votre sommeil et gaspiller de l’énergie.

Pour vous faire une idée, sachez qu’un seul degré supplémentaire dans votre chambre représente une augmentation de 7% sur votre facture. Le chauffage d’un logement représente quant à lui près de 80% des dépenses énergétiques d’un foyer français en hiver. Si vous souhaitez faire des économies d’énergie dans votre chambre, vous savez donc par où commencer !

Eviter l’utilisation d’un climatiseur en été

Il n’y a pas qu’en hiver que la consommation d’énergie doit être surveillée.
En été, les climatiseurs sont eux aussi extrêmement énergivores en plus d’être souvent néfastes pour la santé. Ils peuvent notamment développer des allergies chez les personnes à risques, et plus généralement provoquer des gênes respiratoires chez n’importe qui.
Sur une facture d’électricité mensuelle, l’utilisation d’un climatiseur 4h par jour représente déjà une augmentation de 25%. Et encore, cela peut varier selon le rendement énergétique de l’appareil.
De plus, un système de climatisation produit inévitablement de l’air chaud à l’extérieur pour refroidir votre chambre. Ce qui a pour conséquence d’émettre du gaz à effet de serre et donc d’être nocif pour l’environnement.

Vous l’aurez compris, il vaut donc mieux éviter d’utiliser un climatiseur si vous le pouvez. Pour refroidir l’air de votre chambre, privilégiez l’aération naturelle en ouvrant les fenêtres la nuit et le matin, ainsi que le ventilateur lors des fortes chaleurs.

L’alternative au climatiseur : le surmatelas rafraichissant Climsom

Pour dormir au frais même par temps très chaud, il existe une option alternative aux climatiseurs. Il s’agit de la technologie Climsom, qui permet de rafraîchir directement votre lit via un surmatelas climatisé.
Ainsi, pas besoin de produire de l’air frais dans toute la chambre. Vous pourrez de ce fait choisir la température idéale pour votre corps, entre 18°C et 48°C, avant de dormir, qui comme nous l’avons vu plus tôt se situe entre 16° et 18°.

Il est essentiel de bien faire la distinction entre la température d’une pièce située entre 16° et 18°C, et la température de contact corporel avec une surface à 18°C.
A titre d’exemple, nous avons tous fait l’expérience de plonger dans une eau de mer à 18°C… Et c’est nettement plus saisissant qu’entrer dans une pièce à la même température !

L’échange thermique entre votre corps et l’eau est bien plus important que celui entre votre corps et l’air environnant.  
Ainsi, un surmatelas climatisé dans lequel circule une eau à 18°C climatisera véritablement votre corps.

A chacun de déterminer sa température personnelle de confort en utilisant un surmatelas climatisé, pour maximiser la qualité d’endormissement et de sommeil.

surmatelas climatisé Climsom

Ce système a plusieurs avantages.
Le premier est que cela demande bien moins d’énergie d’alimenter un surmatelas que d’alimenter une chambre entière via un climatiseur. Vous pourrez donc faire des économies considérables sur vos factures.
Le deuxième est que la technologie Climsom ne produit pas de gaz à effet de serre, contrairement à une climatisation traditionnelle.
Ensuite, les surmatelas Climsom sont réversibles avec à la fois une fonction climatisation pour l’été, mais aussi une fonction chauffage pour l’hiver.
Pour finir, la climatisation de la chambre peut être personnalisée avec une température différente possible pour 2 occupants. Pas mal non ?

Bien gérer ses appareils électriques

Aujourd’hui, la plupart des chambres sont remplies d’appareils électriques qui peuvent représenter une grosse part de la consommation d’énergie si on ne fait pas attention. Il y a donc certains gestes à adopter pour éviter de faire grimper le montant de ses factures. Cela commence par éteindre tous les écrans avant de se coucher.
Veillez donc à ne pas vous endormir devant votre série ou votre film si vous souhaitez faire des économies.
Prenez également le soin d’éteindre complètement les appareils, et pas simplement de les mettre en veille.

Même en mode veille, ces derniers continuent de consommer de l’énergie. Ensuite, pensez aussi à mettre votre téléphone en mode avion avant de dormir. Vous économiserez de la batterie et éviterez les mauvaises ondes pendant votre sommeil.

Enfin, sachez qu’il est aujourd’hui très simple d’effectuer le calcul de sa consommation électrique. Vous pourrez grâce à cela mieux comprendre vos dépenses énergétiques et faire davantage d’économies sur vos factures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *