Crampes menstruelles et SPM
Bien-être,  Santé

SPM et crampes menstruelles : quelles solutions ?

Les crampes menstruelles sont des douleurs du bas-ventre et parfois le dos, plus ou moins vives, ressenties par la grande majorité des femmes au moins une fois dans leur vie.

La plupart du temps, les douleurs menstruelles surviennent au tout début des règles, ou la veille, et durent 1 à 3 jours.
Dans certains cas, ces crampes surviennent jusqu’à 1 semaine avant. Elles s’inscrivent alors plutôt d’un Syndrome prémenstruel (SPM) qui peut aussi s’accompagner d’autres symptômes comme les migraines, les variations d’humeur, la fatigue…
Plus rarement, des contractions peuvent être ressenties au moment de l’ovulation.

D’où viennent les crampes menstruelles ?

Reprenons rapidement nos cours de sciences : les crampes du bas-ventre avant et/ou pendant les règles sont liées à la contraction de l’utérus permettant l’expulsion de l’endomètre. Cette contraction est déclenchée par des molécules appelées les prostaglandines.

Lorsque ces douleurs sont en lien direct avec le cycle menstruel, on parle de dysménorrhées primaires.
Lorsque qu’elles découlent de maladies ou de dérèglements plus important comme l’endométriose ou le syndrome des ovaire polykystiques (SOPK), on parle de dysménorrhées secondaires.

Comment les soulager ?

Bien que l’envie puisse manquer durant cette période, l’activité physique est bon moyen de soulager les douleurs menstruelles. Elle favorise la circulation sanguine permet une meilleure oxygénation des muscles pelviens. Ces activités peuvent être douces, telles que le yoga ou la marche à pied.

La prise de médicaments analgésiques est également possible, mais mieux vaut préférer les solutions naturelles dans la mesure du possible.

Si vos douleurs menstruelles ne sont pas calmées par des solutions classiques (telles que les suivantes) et qu’elles mettent à mal votre quotidien, il est conseillé de consulter un professionnel de santé.
Votre moyen de contraception pourrait alors être revu (ou mis en place) : changement de pilule, de stérilet (cuivre/hormonal)…

La chaleur : un remède de grand-mère à l’efficacité scientifiquement prouvée !

Plusieurs études et essais cliniques (1)(2) ont mis en valeur les effets bénéfiques de la thermothérapie par la chaleur dans le soulagement dysménorrhées primaires.
Une étude (2) a pour cela comparé la sévérité de la douleur à heure fixe sur deux groupes. Le premier groupe était équipé de patch chauffant, tandis que le second recevait de l’ibuprofène.
Les résultats démontrent que le patch a des effets comparables à ceux de l’ibuprofène dans le soulagement des crampes menstruelles.

La chaleur va en effet traverser les différentes couches de peau jusqu’au muscle utérin et va permettre de le détendre.

ceinture chauffante Climsom Belt

Pour une chaleur douce (apportée par de l’eau), pénétrante et durable, nous vous conseillons la ceinture chauffante Climsom Belt. Elle va vous permettre de choisir au dégré près et de maintenir la température que vous souhaitez.
Avec une grande largeur et un serrage réglable, elle apporte soulagement des crampes menstruelles au niveau du ventre ou du dos, et réconfort.

L’utilisation de la ceinture Climsom Belt nécessite un thermocontrôleur Climsom.

En solution nomade, discrète et économique, la compresse Climsom Cool remplacera votre grosse bouillote à eau. Et si vous n’avez pas de quoi la chauffer à portée de main (en pleine journée de travail par exemple), pensez aux compresses chaudes instantannées : il suffit de la presser pour activer sa chaleur !

(1) Jo J, Lee SH. Heat therapy for primary dysmenorrhea: A systematic review and meta-analysis of its effects on pain relief and quality of life. Scientific reports. 2018 Nov 2;8(1):16252.
(2) Navvabi Rigi S, Kermansaravi F, Navidian A, Safabakhsh L, Safarzadeh A, Khazaian S, et al. Comparing the analgesic effect of heat patch containing iron chip and ibuprofen for primary dysmenorrhea: a randomized controlled trial. BMC Womens Health. 2012;12:25.

Le magnésium : une solution calmante et préventive contre les crampes menstruelles

Grâce à ses vertues décontractantes, l’huile de magnésium est à ne pas négliger en cas de crampes menstruelles ou non. Facilement assimilable par la cellules, elle apporte un réel soulagement musculaire.

Et si vous pouviez prévenir vos douleurs menstruelles ?

Des publications (3) ont démontré qu’une carence en magnésium pouvait être à l’origine des crampes menstruelles. Une supplémentation est alors intéressante.
Optez alors pour un complément alimentaire 100% naturel comme l’Equilibre Magnésium & B6. Il est le seul concentré alimentaire à base de végétaux bio parfaitement assimilable.
Au-delà du mal de ventre, le magnésium peut soulager les céphalées déclenchées pendant le Syndrôme prémenstruel. (4)

(3) Magnesium in the gynecological practice: a literature review
(4) Magnesium prophylaxis of menstrual migraine: effects on intracellular magnesium

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *