Jambes sans repos : comment l’acupression peut-elle soulager les impatiences ?

détente-sur-tapis-acupression

Si l’acupression est généralement associée au fakir sur sa planche à clous, rassurez-vous, les coussins et tapis d’acupression sont nettement plus accessibles et donnent des résultats intéressants. D’après une enquête réalisée auprès des utilisateurs, l’acupression a répondu aux attentes de 97% des personnes sondées. Si vous souffrez du syndrome des jambes sans repos, nous pensons que l’acupression mérite d’être essayée car elle va contribuer à soulager les symptômes du SJSR.

L’acupression comme alternative à la marche

On le sait : la marche est fortement recommandée pour soulager les impatiences. Le coussin d’acu-réflexologie est alors une bonne alternative. Ce coussin particulier s’utilise en position assise et permet de reproduire le mouvement de la marche. Il peut être utilisé depuis le confort de votre canapé, tout en regardant la télévision, ou derrière votre bureau, tout en travaillant. Ses 2 781 pointes d’acupression vont alors venir stimuler la voûte plantaire.

Acupression_Climsom_Zen_coussin_acu_reflexologie_femme_pieds

Soulagez les impatiences avec le coussin d’acu-réflexologie

Asseyez-vous sur votre lit et placez le coussin au sol. De préférence pieds nus, commencez à simuler le mouvement de la marche sur le coussin. Le dessous des pieds étant une zone sensible, vous serez surpris de constater à quel point cette pratique est très agréable et relaxante.

L’acupression pour se détendre

Sans être à l’origine du syndrome des jambes sans repos, le stress peut tout de même avoir un rôle sur l’intensité des symptômes ressentis. Une personne souffrant d’impatiences et de stress ressentirait ainsi plus fortement les douleurs. Dans ce contexte particulier, l’acupression aiderait alors à relâcher la pression.

D’après notre enquête, 48% des utilisateurs concernés par le stress ont amélioré leur bien-être grâce au tapis d’acupression. Voici pourquoi :

  • La pression exercée par les pointes d’acupression sur le corps entraîne la libération d’endorphines et de l’ocitocyne, deux anxiolytiques naturels. Ces deux hormones du bien-être vous aident à entrer dans un état de bien-être général.
  • La libération d’endorphines et de l’ocitocyne entraîne du même coup la chute du cortisol, plus connue sous le nom d’hormone du stress. Vous vous sentez mieux et moins crispé.
  • L’acupression aide à détendre les muscles, les tensions musculaires allant de pair avec le stress. Cet effet est particulièrement intéressant dans le cas du syndrome des jambes sans repos dont les symptômes entraînent des contractions musculaires.
Acupression_Climsom_Zen_bleu_femme_allongee_zen

Relachez les tensions avec le coussin et le tapis d’acupression

Pour profiter de tous ces bienfaits, allongez-vous sur votre tapis d’acupression. Commencez par une séance courte (une dizaine de minutes) si vous débutez puis écoutez votre ressenti. Essayez cette pratique lorsque les impatiences se réveillent.

L’acupression pour relancer la circulation sanguine

Il arrive parfois que le syndrome des jambes sans repos soit associé à une insuffisance veineuse chronique. Dans ce cas, l’acupression peut alors aider à soulager les douleurs ressenties en relançant la circulation sanguine.

Au contact de la peau, les pointes d’acupression vont exercer une pression qui va relancer la circulation sanguine, entraînant ainsi l’oxygénation du sang, l’élimination des toxines et l’apport de nutriments nécessaires à la réparation tissulaire. La pratique de l’acupression permettra aussi d’améliorer le drainage lymphatique. Et pourquoi ne pas ajouter aux bienfaits de l’acupression ceux de la magnétothérapie ? Le tapis d’acu-magnétothérapie combine 6 930 pointes et 42 aimants qui vont permettre d’améliorer les échanges et le ressourcement des cellules. Les aimants, en stimulant l’activité cellulaire, aideront votre corps à retrouver son énergie et son équilibre.

Il est conseillé d’utiliser le tapis d’acupression et le coussin d’acu-réflexologie pour soulager les impatiences localisées dans les jambes. N’hésitez pas à placer une serviette repliée sous le tapis d’acupression au niveau des genoux. Elle permettra de renforcer le contact entre les pointes d’acupression et vos jambes afin de profiter des bénéfices de la pratique.
Le coussin d’acu-réflexologie permettra quant à lui de favoriser le retour veineux.

tapis acupression jambes sans repos Climsom zen

Pensez à surélever le tapis d’acupression au niveau des genoux

Même s’il ne s’agit pas de la forme la plus courante, le syndrome des jambes sans repos peut aussi entrainer des impatiences dans les bras. Dans ce cas, préférez le coussin d’acupression qui s’adaptera plus facilement à cette zone. Il peut de plus être chauffé afin de détendre d’autant plus les muscles sollicités par le SJSR.

coussin acupression Climsom Zen

L’acupression pour détourner son attention des douleurs

On conseille aux personnes souffrant du syndrome des jambes sans repos de ne pas se focaliser sur les douleurs ressentis. En effet, plus notre attention est portée sur quelque chose, plus le ressenti associé est fort. C’est pourquoi les professionnels recommandent de se plonger dans une activité intellectuelle ou manuelle afin de penser à autre chose.

Le coussin et le tapis d’acupression ainsi que le coussin d’acu-réflexologie ont l’avantage de pouvoir être utilisés tout en vaquant à une autre occupation. Lire un livre, écouter de la musique, regarder un film… autant d’activités qui vont vous aider à détourner l’attention de vos douleurs.

tapis acupression et coussins acupression Climsom Zen

D’autres alternatives existent afin de soulager les impatiences. Si l’acupression peut être facilement intégrée dans votre journée, l’utilisation du froid comme antalgique peut être privilégiée pour passer de meilleures nuits. Connaissez-vous le sur-matelas climatisé Climsom ? Celui-ci est particulièrement recommandé pour vous aider à trouver le sommeil grâce à sa diffusion continue de fraîcheur.

2 commentaires sur “Jambes sans repos : comment l’acupression peut-elle soulager les impatiences ?

  1. Bonjour, je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis plusieurs années, j’ai consulté un neurologue et je prend du sifrol. Mais depuis plusieurs mois le sifrol ne me fais plus rien, et je souffre énormément je ne dort plus la nuit .

    1. Bonjour,
      L’utilisation du froid est alors particulièrement recommandée dans votre cas pour vous aider à passer de meilleures nuits. En effet, le froid est à la fois antalgique (anti douleur), anti-inflammatoire et vasoconstricteur. Nous proposons différentes solutions dont le sur-matelas climatisé Climsom Intense que je vous laisse découvrir dans cet article : https://www.climsom.com/fra/jambes-sans-repos-sjsr.php.
      N’hésitez pas à nous contacter au 02 85 52 44 74 pour en savoir plus.
      Anne de Climsom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *